American_Gothic2Mes Chers Compatriotes,

Vous le savez depuis longtemps, certains crétins militants ont comparé Ségogole à Jeanne d'Arc. Quand on sait que la Pucelle d'Orléans est l'idole de Jean-Marie Lapin, ça ne manque pas de sel. Nonobstant, j'aimerais attirer votre attention sur les faits suivants : 1) Orléans - pour son bonheur - n'est pas en Région Poitou-Charentes ; 2) On a (et spécialement Porcinet de Solférino) la preuve que, comme pucelle, Ségo n'est pas une perdrix de l'année ; 3) Au Zénith elle n'est pas arrivée à allumer le feu. Alors, pour bouter Nicolas hors de l'Élysée ça fait chiche, il va lui falloir encore bûcher, la Sarah Palin picto-charentaise... Je la verrais plutôt dans le rôle de Cruella, qui veut s'offrir la peau de tas de petits socialistes sans défense. Pour s'en faire une veste et une culotte (électorales, pour ne pas changer).

Sans défense... mouais... N'oublions pas le flux RSS (Radicalement Sans Ségolène) : le connaît rien Connétable Bertrand, Martine à l'École des 35 heures et Marcel Benoît Hamon (selon la célèbre comptine : "où vas-tu donc Benoît, avec ta langue de bois. Je m'en vais à Paris, virer Ségolène du Parti"). La bande des trois - donc - avant même de partir pour Reims se faire massacrer, a déjà décidé des moyens de brûler Sainte Ségo la Populiste. Tels la Sainte Alliance, bâtie en 1815 sur les ruines de la France napoléonienne, ils construisent sur les débris du P.S. Hollandais. Avant - aux autres Congrès - ils avaient la décence d'attendre la fin avant de tout détruire. Une fois de plus, les éléphants vous trompent énormément. Ils sont d'ailleurs partis dans un camion de vêtements, plein de seyantes fripes (ça la changera un peu de son l'élégance habituelle, griffée Vert Baudet), pour pouvoir l'habiller pour plusieurs hivers.SW1C

Une anecdote : je viens d'entendre sur la Chaîne Parlementaire (en tant qu'ex, je suis abonné gratos), une journaliste dire "Ségolène Royal est en train de répondre à des questions". Ils ne devraient pas envoyer des journalistes sourdes, à Reims. Parce que la dernière fois que Ségoschtroumph a répondu à une question, Lionel Jospin portait encore des barboteuses.

Pour conclure, Mes Bien Chers Frères et Mes Bien Chères Soeurs, reprenons avec Saint François le Hollandais, tous en choeur : "les militants auront le dernier mot". Oui, en cinq lettres commençant par M.

Bien à vous,

Jacques