Le Blog du Chi

28 novembre 2016

L'année sainte commence

pape 6

Juppe-Fillon

Posté par JChirac à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 novembre 2016

L'hiver électoral arrive

Pere noel

Posté par JChirac à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2016

Make America Duck again

Donald2

Posté par JChirac à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2016

Pains au Chocopé

Pain choc 1

Posté par JChirac à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Primaire déprimante

7 boulets

Mes Chers Compatriotes,

Avez-vous, comme moi, essayé de lire dans les 7 Boulets du Capital, jeudi soir ? Avec les 7 primates déprimés de la primaire. Et qu'avez- appris ? Comment dites-vous ? Rien ? Aaaaaah, vous voyez ! Quand vous voulez !

Les 7 mercenaires qui se prennent pour les 7 merveilles du Monde nous ont fait un numéro de rigolométrie dans l'espace vide qui a laissé songeurs même les physiciens les plus avertis.

Puisque le fond nous manque, voyons ce que nous a réservé la forme.

Jean-Frédéric Poisson (mais qui c'est ?) est à peine sorti de son bocal. Il a agité les branchies, égalité de temps de parole (si on peut dire) oblige. à noter que son coiffeur achète sa teinture au même endroit que celui de François Hollande (celui à 10 000 € mensuels).

François Fillon avait revêtu ses sourcils de combat, taillés à la débroussailleuse par McCulloch. Il les a vigoureusement agités pour nous expliquer qu'avec lui, on allait pas rigoler tous les jours. Vu ses scores d'intention de vote, on s'en tamponne le Cotillard, comme dirait Marion.

Nathalie Quoschu Koso Kézako... NKM donc, avait piqué le maquilleur de Christopher Lee quand il jouait Dracula. Dedieu, les yeux ! Je n'aurais pas aimé la croiser ce soir-là au coin d'un cimetière roumain. Amphètes en fait elle avait l'air fatigué par tant de boboseries

Bruno nous a un peu privés de renouveau. Outre le fait qu'il avait traditionnellement oublié sa cravate (même pas vrai, elle était au fond de sa poche, mais pleine de taches). Il nous a fait des yeux exorbités qu'il aurait pu prêter à Jean-Frédéric Poisson, ça aurait été bien assorti au bocal.

Nico La Secousse n'avait pas, contrairement au débat contre Ségo en 2007, été gavé de tranquillisants par son équipe. Il arborait donc le faciès avenant qui lui est coutumier, yeux enfoncés (eux aussi), moue tressaillante, roulements d'épaules et sourcils sauteurs. Il avait malheureusement l'air de revenir d'un enterrement : le sien, dommage... On se demande s'il est arrivé à refermer le parapluie qu'on lui avait collé où vous savez...

Alain Juppé a bien résumé lui-même sa prestation : "J'ai fait une bonne introduction et une bonne conclusion, et entre les deux, je n'ai pas dit de conneries". Bien joué, tout le monde ne peut pas en dire autant. Dommage qu'il ait mis le costume que son père avait acheté en 1956. Ce n'est pas que ça fait vieux, mais bon !

Eh bien voilà, on a fait le tour ! Comment dites-vous ? Copé ? Aaaah oui, évidemment ! Si on chipote, alors...

Bon ! C'est l'heure du manger, et là, ça n'attend pas.

Bien à vous,

Jacques

 

Posté par JChirac à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 septembre 2016

Le Salon de l'art de ménager

Taubira menage

Posté par JChirac à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hollande : "2017, ça fera le joint !"

Hollande petard 2

Posté par JChirac à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2016

Fête à la Courneuve

Immunite

Posté par JChirac à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2016

C'est la rentrée !

 

Becassine

Mes Chers Compatriotes,

La rentrée des classes pointe son nez camus à l'horizon. Vous allez donc bientôt être débarrassés de vos chers petits monstres chères têtes blondes. Mais je sens poindre une inquiétude dans vos yeux chassieux anxieux : que vont-ils donc apprendre cette année ? Je vous rassure tout de suite, comme l'année dernière : rien !

Je vous résume les propos du Ministre (eh oui, ma grande fille, Ministre est masculin dans le dictionnaire que vous devriez avoir sur votre bureau) de l'Inéducation Nationale :

Je suis contente que les choses se fassent (elle a toujours l'air contente, même quand rien ne se fait).

Depuis un an, on sent les effets sur le terrain (oui, surtout de République à Nation, les jours de manif).

Nous avons aussi recréé une formation initiale pour les enseignants, qui ne sont plus livrés à eux-mêmes dans les classes (aaaah, parce que vous leur aviez supprimé cette formation pour être plus sûre qu'ils ne puissent rien transmettre ? ou bien alors vous leur avez fourni des Colts .45 pour se sentir moins livrés à eux-mêmes ?).

Cette réforme fait partie d’un ensemble très cohérent (mouuuuaaahahahihihi ! ne me faites pas rire comme ça) et c’est pourquoi, qu’on le veuille ou non (eh non ! on veut pas !), elle se fait, dans l’intérêt des élèves (ouais ! s'ils ne savent pas lire au bac, ils seront moins angoissés à la distribution des sujets et auront le diplôme quand même, quotas de réussite obligent).

Pour réduire les inégalités à l’école .../... on laisse le temps aux élèves de consolider leurs apprentissages .../... Si quelque chose n’est pas acquis au CP, il faut y revenir au CE1, et au CE2 (lecture jusqu'en terminale, à l'évidence).

La réforme, c’est 4000 postes nouveaux dans 7000 collèges publics (ça nous fait 0.57 enseignant par collège, les amputés vont gueuler).

C’est un changement ambitieux en phase avec les réalités du monde dans lequel les élèves vont vivre (ouaaaiiiis ! sans notes et sans notion de compétition ou d'excellence, ils auront tous le bac et se retrouveront – pour une minorité de non-chômeurs – directement dans le monde du travail où ils se feront massacrer au nom de l'excellence).

Les programmes ont été rationalisés .../... pour laisser plus de liberté aux enseignants (vacances, maladie, manif, grève ?).

La seule vraie inquiétude porte sur les Pokémon rares (voila une vraie réforme ! on a le Ministre qu'on mérite).

Mes Chers Compatriotes, je pense que la gamine le Ministre a mal interprété le préambule de la Déclaration des Droits de l'Homme, je cite : "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Eh oui, en dignité et en droits... ne pas oublier. Mais il y a des grands et des petits, des gros et des maigres, des génies et des imbéciles. L'égalitarisme forcené est donc voué à l'échec. La réforme du collège veut substituer la société à la nation. Imposer la culture de masse et l'inculture hébétée, aux moyens d'Internet et des réseaux dits sociaux. Substituer la haine de l'autre et de soi, la repentance, à la transmission d'une culture. L'école n'accorde aucune importance à la maîtrise de la langue, mais qui parle mal pense mal.

Ce Brahim, mes Chers Compatriotes, j'espère vous avoir ruiné remonté le moral avant que vous abandonniez lâchement vos marmots aux pattes griffues de leurs Maîtres et Maîtresses.

Bien à vous,

Jacques

Posté par JChirac à 16:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 juillet 2016

Billhary

Billie Clinton

Posté par JChirac à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]