pleureuses1Mes Chers Compatriotes,

En ce petit matin glacial et embrumé du 14 novembre et par un temps sinistre, l'aube mortelle se lève sur la morne plaine de Champagne... L'ennemi (intérieur) est déjà là, avec sa grande gueule pleine de dents armes z'et bagages.

Glacial, embrumé, sinistre, mortelle, morne, ennemi intérieur... Mais que ces qualificatifs s'appliquent donc bien à l'ouverture de la Grande Poissonnerie du P.S... Oui, Poissonnerie, car "le Congre est de Reims" (merci à Chilpéric pour ce jeu de mots daubé comme nous les aimons), et ce ne seront ni les morues, ni les maquereaux qui manqueront.

Mais pourquoi ?!? Oui, mais pourkadon - vous dites-vous dans vos Fords z'intérieures (surtout maintenant que GM est au bord de la faillite) - pourquoit'esse t'il donc que les manches éléphants z'et éléphantes se battent tous pour prendre le manche commandement d'un Parti qui n'existe plus ?

Eh bien, Mes Chers Compatriotes, je suis comme vous, ça me la coupe je me le demande... Le 11 novembre, nous avons tous mangé des pieds de cochon à la Sainte Ménehould, pour fêter la victoire. Mais aujourd'hui, sur la Voie Sacrée des motions, les Taxis de la Morne Candidate s'élancent jusqu'au Chemin des Dames : Ségo, Martine et Bertrand. Qu'en appert'il ? (quand on dit "il appert", on peut rajouter "de burnes", mais ça fait moins distingué).Reims1

Il en appert - donc - que, depuis 1999, feu le P.S. a tout paumé perdu tous les enjeux majeurs. Nonobstant, c'est reparti comme en 71 ! Avant même d'y aller, on sait qu'il n'y aura aucune idée (tu rigoles) - du moins exploitable par un militant dont le QI est supérieur à 60 (je vous rappelle que pour avoir le bac, c'est 100, et qu'en dessous de 50, c'est bocal et formol à la Fac de Médecine).

C'est torché vilain perdu d'avance, ils vont encore se dévaster la gueule à la hache d'abordage déchirer entre eux et il en sortira une merde noire un consensus mou. Comme d'hab. De profundis. Ni rose, ni couronne de Dernier Secrétaire, la cérémonie aura lieu dans la plus strict inimitié.

Et pourtant, ils y vont tous de bon coeur ! "Youpi, on va faire péter des roteuses boire du Champagne (et pourquoi c'est jamais à Vichy, à Vittel ou à Évian ? Mmm ?) aux frais des militants à 20€ pour célébrer la joie de se retrouver avec ces enculés que je déteste nos camarades du Bureau National".

Alors, Mes Chers Compatriotes, ne retenez pas trop votre souffle en attendant les conclusions de ce rassemblement merdo-programmé si attendu, le P.S. en sortira comme avant : mort.

Dans la Cathédrale de Reims, où les Rois se sont fait sacrer, les éléphants vont se faire massacrer et, au sein de cette ruche, la Reine des Abeilles Abbesses prendra une dégelée Royale (29%... je rêve, ou il en manque 21 pour arriver à la majorité ?). De profundis (again), je n'irai pas à l'enterrement du P.S. On ne sait jamais, le cadavre pourrait être contagieux.

Ce Brahim, qui reste t'il à gauche ? Le facteur de Neuilly, avec son vélo et son tout nouveau parti : le NPA (Non, Pas Arlette !). Ça fait pas un peu tristounet, ça, quand même ?

Bien à vous,

Jacques