enceinte1Mes Chers Compatriotes

 

Désolé d'avoir tant tardé, mais j'étais invité à deux évènements festifs, ce qui fait qu'il y a un pivert qui tire à la mitrailleuse lourde dans mon crâne. Quid ? me direz-vous. Changeons de paragraphe et je vous narre.

Il s'agissait de deux célébrations en l'honneur de Dominique Strauss-Kahn. L'une en Corrèze chez François Hollande, trrrrès bien : tête de veau, andouillette, Vosne Romanée 1959, Pommard 1928, les rudes nourritures terrestres (chères à notre regretté camarade André Gide) qui font la joie des papilles rurales. François le Maigre n'a presque rien mangé, rude épreuve ! L'autre fête se tenait à l'Élysée et la nourriture était moins roborative : petits fours façon Fouquet's et cocktails sans alcool, pour correspondre aux goûts de chiotte différents du Nain Président. A noter que dans les deux cas DSK n'est pas venu à sa fête. Il boude, vous pensez ?

enceinte2Mais à quelque chose malheur est bon : Pal Sarkozy était là (il a essayé toute la soirée de me refiler un des ses tableaux hideux) et a annoncé une grande nouvelle, comme si Nicolas n'était pas assez grand adulte pour le faire lui même : la première Dame de France (à droite en sortant de l'ascenseur social) a planté un lardon à Nico procréé avec la plus fine braguette de France. Sans doute l'habitude de serrer un petit corps malingre dans ses bras graciles... Si le résultat est à la hauteur de nos sespérances, j'offre le bocal et le formol. Le PP (Père du Président) a précisé que DSK n'y était pour rien. Faut voir... Comment tu le sais, Pépé ?

Cette fièvre procréatrice devrait bien nous durer - ô surprise - jusqu'en 2012. Ça menace de devenir une habitude, chaque fois qu'il s'agit de cacher la merde au chat détourner votre attention : pouf ! Carnet rose ! Divorce (Cécilia), mariage (Carla), grossesse (Carla derechef), tout est bon. A défaut de parité, la classe politique applique la paternité. Il était temps, de remplacer la popularité par la maternité, afin de surmonter la chute sondagière. Et puis qui prendrait la tête du Conseil Général des Hauts de Seine et de l'Établissement Public de la Défense, dans vingt ans, quand le Dauphin actuel aura succédé à Papa à l'Élysée ?

Et les deuxième et troisième quinquennats de Nico, me direz-vous ? Vu l'âge du bambin actuellement sur les chaînes de montage, on passera aux premières communions et autres bar mitzvahs.Puis mariage, divorce, remariage, grossesse, etc. Un programme politique, ça s'établit sur le long terme.

J'ai hâte de voir le cher bambin pédalant dans son berceau, nu comme au Sofitel de la 44ème rue, tout agité de tics, et gazouillant "j'ouais 'ou dir' Mame Ferrari". Et, si c'est une fille, Papa lui passera le manche, comme Jean-Marie.

Par ailleurs, le réalisateur du film "la conquête" a déjà prévu la suite : "la quéquette".

 

Bien à vous,

 

Jacques