Air_BolloreMes Chers Compatriotes,

Ce week-end, nous avons eu une grave alerte, prémonitoire de ce qui nous guette. Aussi, je voudrais aujourd'hui attirer votre attention sur la vigueur de votre nouveau Président et aussi sur le fait que - quand vous étiez petits (vous aussi) - vous rêviez d'être hôtesse de l'air pour les unes ou pompier pour les autres (moi, je voulais être Hôtesse de lard, mais vous savez ce que c'est, on n'a jamais ce qu'on demande et c'est comme ça qu'on finit Président de la République. Ben tiens, si vous croyez que ça m'amuse...).

Quel rapport ? Allez-vous me dire. Eh bien, revenons à nos Nicos : ce garçon a extraordinairement réussi à réaliser ses rêves de quand il était petit d'enfance. Il est à la fois pompier allant éteindre tout ce qui brûle dans le journal de 20 heures de TF1, avec sa grosse lance qui dit "j'ouais'ou'dir' M'am'Ferrari", et hôtesse de l'air, vu le temps qu'il passe avec les fesses en l'air dans les avions du GLAM et d'Air Bolloré réunis. En plus, il a reçu pour Noël 2007 (ou un peu avant) sa poupée gonflante qui fait oui (la poupée Barbante, oui, bien observé, je vous félicite).

Depuis son élection (le jour où le climat est définitivement passé au froid-pluvieux-beûrk. Il faisait quand même meilleur temps quand JE m'en occupais), il-a-é-té-par-tout ! En fait, qu'est-ce qui lui manque ? Ah oui, zut ! les banlieues parisiennes (c'est curieux, il n'en parle plus). Il a écumé presque toutes les grandes capitales de la Planète. Potentats et Glands Grands de ce Monde, sommets de ceci et de cela, et je te serre la louche et je te reçois les familles des victimes des journaux télévisés qui font sangloter dans les chômières (là où on entasse les chômeurs), et je donne mon avis sur tout (et surtout mon avis), et j'explique que je ferai tout ce que j'ai dit sauf quand il n'y aura pas de sous pour ça (tiens ! c'est souvent), et je te fais une compil' De Gaulle-Pompidou-Giscard-Mitterrand-Le Chi pour mes vœux, un petit coup de Brunissage pour se les dégorger, l'addition, un taxi, une turlutte et hop ! C'est reparti ! Un vrai petit James Bond (dans son sens).

Quel rythme ! Quelle frénésie ! Quelle énergie ! Mais quel risque potentiel (Bolloré : son pote en ciel, par Falcon 900 interposé) ! Je vous l'annonce, Tas de Benêts Mes Chers Compatriotes, ce type doit avoir 75 de tension, il est bourré (naaaaannn ! d'énergie, mauvaises langues !) et va finir par nous péter à la gueule exploser. Ou, à l'inverse, s'effondrer sur lui-même comme le premier trou noir venu. Quoiqu'il en soit, attrapez une chaude pelisse pour vous couvrir, il va nous en mettre partout !

Bien à vous,

Jacques