Fumer_US_ArmyMes Chers Compatriotes,

Aujourd'hui ce sera revue de Presse :

Benoît XVI opéré pour une fracture au poignet : C'était ça ou le préservatif, Onan quand tu nous tiens...

SOMALIE : Les deux Français enlevés seraient des "conseillers" de la DGSE (noooon !?!...). Selon le Quai d'Orsay, ce ne sont pas des journalistes (Ho ! Quelle surprise !), ces deux personnes appartiennent à un service de renseignement français. Le Ministère de la Défense se refuse à confirmer que les deux hommes appartiendraient à la DGSE (alors ce serait un service de renseignement non français, totally bidoned ?). Pour Paris, la mission des deux hommes était parfaitement honorable et légitime, l'absence d'un État de droit en Somalie constituant un obstacle majeur au retour de la stabilité dans la région (ah bon ? quelqu'un pourrait-il m'expliquer comment - en l'absence d'un État de Droit - on peut être "honorable et légitime"), mais le gouvernement d'union nationale (GUN) (Gun = flingue ; c'est un hasard, ou j'ai rêvé ?) n'est absolument pas en état de faire preuve de la moindre autorité (ah, tiens ?).

Les deux conseillers français ont été enlevés à leur Hôtel (le Sahafi) : Ce n'est pas pour dire du mal, mais quand on appartient à un "service de renseignement", se laisser kidnapper comme des truffes, ça fait tache pour des barbouzes... Il faudrait peut-être qu'ils envisagent une reconversion : broderie, dentelle, crochet, point de croix...

La gestion de la crise est directement pilotée par la Présidence de la République. Aïe, aïe, aïe ! Maintenant que Cécilia n'est plus là pour aller les chercher, considérons-les comme perdus.

Les soldats américains conservent le droit de fumer au combat. Il fallait s'attendre à ce que le Pentagone interdise la clope jusque sur les champs de bataille, mais cela ne se fera pas : Ouais... Vous avez déjà essayé de demander à un type qui a peur et qui porte un fusil d'assaut M16 dans les mains (ça tire du 5,56 mm OTAN, qui fait des trous très propres) d'écraser son mégot parce que ça fait tousser les chameaux du désert Irakien ? Non ? Alors, allez-y, et que les survivants viennent me raconter...

Bien à vous,

Jacques